Toute L'information Sur Cougars

1796. Marie Josèphe Rose de Beauharnais est rebaptisée « Joséphine » par son futur illustre conjoint, le général Bonaparte, et « la mémère » pour la terrible famille. La vieille a quatre ans de plus et pas mal de maxillaire en moins. Elle se rajeunit de quatre ans, il se vieillit de un. Ruses administratives et artifices ne suffiront pas à combler l'écart. Espoirs déçus, Joséphine ne lui donne pas d'héritier. Elle sera répudiée. Ajoutons à la liste un écrivain, George Sand. Ses amants ? Musset, Chopin, un compagnon de son fls Alexandre et l'amusement à la clé. Alexandre est dévoué jusqu'au sacrifice. Avec lui dans l'ombre, l'indomptable George fait des étincelles. Travail forcené, engagements pluriels, drames familiaux, bonheurs et chagrins, ils vont tout partager. Ces dames matures ont l'expérimentation, le savoir-vivre, le savoir-faire. George concocte de bons petits nourriture, Joséphine connaît l'Ancien Régime et sait recevoir. La belle Signal sait rester jeune.

Il n'en demeure pas moins que c'est pour finir l'épouse du candidat centriste qui en a fait les frais, insultée grossièrement en raison de sa seule différence d'âge avec son mari. À les célébrités féminines, Demi Moore , Madonna, Jennifer Aniston ou encore Claire Chazal ont également approuver dû affronter ricanements et mufleries de la blogosphère relativement à l'âge juvénile de à eux tourtereau. Au mieux, elles ont été étiquetées cougars. Au pire de croqueuses d'garçons ou encore de «Mother I'd like to fuck» (mère que je baiserais bien). Des appellations pas vraiment valorisantes. Et surtout, caricaturales.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *